Les spectacles de l'ALBA

Depuis 1987, les étudiants de la deuxième année de l’école des Arts décoratifs de l’ALBA présentent en fin d’année un spectacle sonore et visuel. Initié il y a quelques 27 ans par Jackie Achkar-Dardaud, avec l’appui enthousiaste et indéfectible de celui qui présida aux destinées de l’ALBA pendant trente ans, M. Georges Haddad, il est depuis devenu une tradition, moment privilégié attendu tant par les étudiants concernés, que par un public fidélisé depuis…

Ce spectacle avait été imaginé par Mme Achkar-Dardaud comme une œuvre collective, au sein de laquelle toutes les énergies créatives des jeunes étudiants viendraient s’organiser. Elle proposait chaque année une œuvre choisie dans le répertoire lyrique et spécifiait l’emploi d’un média: ombres chinoises, grands masques, marottes ou marionnettes, les étudiants prenant toute la responsabilité du spectacle depuis la conception et la fabrication des costumes et des décors jusqu’à sa représentation. Mme Achkar-Dardaud faisait ainsi un pari sur la créativité de la jeunesse et sa capacité à nous étonner.

L’aventure a donc commencé en 1987 avec «La Flûte enchantée» de Mozart, présentée sur les tréteaux de la salle polyvalente à l’ALBA devant une centaine de spectateurs. Tel un organisme vivant, cette expérience s’est transformée au fil des années, et au fil des patrons qui l’ont portée: Joumana Youssevitch, puis Pierre Hage-Boutros, ont apporté leur(s) pierre(s) à cet édifice : les moyens plastiques utilisés se sont diversifiés, la présence physique de l’étudiant sur scène s’est accrue, le rôle de l’éclairage scénique s’est amplifié et affiné, le répertoire musical s’est élargi pour englober un éventail plus riche, allant de la musique classique aux créations contemporaines du XXème siècle, faisant des excursions dans la musique populaire orientale ou occidentale. En 2004, les étudiants présenteront leur spectacle,
«Les Troyens» de Berlioz à Baalbek, sur les marches du temple de Bacchus, devant un millier de personnes, et en juin 2011, lors de la présentation de «Autour de Parade», on comptera plus de 1600 spectateurs. Pendant huit années, les étudiants se produiront à Baalbek : depuis 2013, ils sont sur les planches du Palais de Beiteddine.

Les spectacles de l'ALBA

  • 11-7-2015
    Anonymes
  • 21-6-2014
    Métamorphoses
  • 01-6-2013
    ÉTINCELLES, Georges Schehadé hors contexte
  • 02-6-2012
    Petit catalogue d'oiseaux
  • 18-6-2011
    Autour de Parade
  • 12-6-2010
    Le fantôme de l'opéra
  • 04-7-2009
    Fragments d'un discours amoureux
  • 05-7-2008
    Hommage à Maurice Béjart
  • 16-6-2007
    Songe d'une nuit d'été
  • 25-6-2006
    Baalbeck: 50 ans de lumière
  |   1    2    3    |   Suivant>
rejoindre nos bulletins electroniques
Contactez l’academie libanaise des beaux-arts
Facebook Twitter Youtube Instagram